Bienvenue sur le site de HLPL




Mardi 2 mai : Le trésor de la langue bretonne par Bernez Rouz.


Voir le programme complet de "La Causerie du premier mardi".

Voir le diaporama de "La Causerie du premier mardi".


14-18. Le Pays bigouden, zone de conflit   -   Le Télégramme 09/02/2017

Pourtant bien éloigné de Verdun ou du Chemin des Dames, le Pays bigouden s'est aussi illustré pendant la Grande Guerre, comme l'a rappelé Patrick Chever (à gauche) à l'occasion d'une passionnante « causerie » portant sur la guerre sous-marine pendant le premier conflit mondial. Voir la suite...


Ouest France 28/11/2016

 

À Loctudy, l'association Histoire locale se bouge

 

Depuis sa réactivation, il y a maintenant 5 ans, l’association Histoire locale et patrimoine de Loctudy (HLPL) se propose... lire la suite

 

 


 

 Le Telegramme 26/11/2016

Histoire locale et patrimoine de Loctudy. Des effectifs en hausse...

Depuis sa réactivation en 2012, le nombre de membres de l'association Histoire et patrimoine ...lire la suite


Patrick Chever et Yves Gélébart, deux membres de l'association Histoire locale et patrimoine étaient lundi à la maison de retraite de Pen Allé...lire la suite

 


Le Salon de l'histoire locale et du patrimoine est organisé, cette année, par l'association Au fil du Queffleuth et de la Penzé ...lire la suite

 


Poster à vendre à l'Office de tourisme : 5 euros pièce


Un film amateur sur le Pays bigouden (Loctudy, l'Ile-Tudy, pêche, campagne etc,)

A Loc 1938 | Léon HOLLANDE

http://www.cinematheque-bretagne.fr/Base-documentaire-A-Loc-426-14178-0-1.html?ref=3fba3cfe277ac17d20b979f4311a9761


Les toponymes

 

Kermenhir Vihan
• Transcription phonétique : [k ̧R'mE:nhiR 'vijen]
• Variantes orthographiques recensées actuellement :
(Kermenhir Vian ; Kermenhir-Vihan)
• Autres informations sur le sens du toponyme :
Nom dont le premier composant Kêr veut dire "village, lieu habité" (Voir Ar Gozhkêr pour l'analyse détaillée de ce mot). Le déterminant qui suit est Maen-hir, terme familier en Bretagne et connu internationalement. Il désigne généralement une pierre allongée, brute ou légèrement dégrossie, d'une hauteur variable, érigée verticalement dans le sol. Le mot est formé de Maen, "pierre" et Hir, "long". Pour la normalisation, l'on retiendra la forme coutumière du nom s'agissant d'un nom de village. Il est suivi de l'adjectif Vihan, forme lénifiée de Bihan, "Petit" et permet de différencier cette partie de l'endroit de Kemenhir Vras, forme lénifiée de Bras "grand" et de Kermenhir Kreiz , "Central, du milieu".


Télécharger
Voir l'étude complète
Etude normative des toponymes - LOCTUDY.
Document Adobe Acrobat 699.0 KB

 

Gant ar boan hag an amzer a-benn a bep tra e teuer