Le mot du président


   Rappelons tout d’abord que l’association HLPL, depuis sa réactivation se propose d’œuvrer pour la sauvegarde et la connaissance du patrimoine de Loctudy. Elle est maintenant clairement identifiée par les Loctudistes pour ses expositions présentées en juillet à la chapelle de Pors Bihan et son apport à différentes actions de communication (Estran, circuit patrimonial, causerie du premier mardi du mois, conférences…).
   Très active l’association se réunit deux fois par mois à la Maison des associations. Ouverte à tous elle compte aujourd’hui plus de 50 adhérents et de nombreux amis. Nul besoin d’être historien ou spécialiste de l’histoire de Loctudy, notre point commun est d’aimer notre ville et de souhaiter mieux connaître et faire connaître ses richesses. Pour cela nous collectons et archivons documents et témoignages.
   HLPL organise ses travaux autour de quatre grands axes : la recherche, l’archivage, la production et la communication. L’association souhaite s’inscrire dans le projet culturel de la commune et contribuer par des collaborations fructueuses avec les autres acteurs, institutionnels ou associatifs, à l’animation de Loctudy.

Rejoindre HLPL c’est aussi rencontrer, découvrir, partager, discuter….

 

Le président, Michel Biger


Archéologie et Préhistoire : Monuments et habitats sur le territoire du Sud-Est bigouden

 

par Patrick Vanuxeem

 

 

 

La prochaine causerie de l’association Histoire Locale et Patrimoine de Loctudy fermera le cycle consacré aux origines et à l’antiquité de notre territoire. Elle sera animée par Patrick Vanuxeem, auteur du livre « Essai sur l’origine de Loctudy » et animateur au sein de l’association du groupe de travail « Archéologie et Préhistoire ». Il présentera un point d’étape des travaux de ce groupe, sous la forme d’un inventaire des monuments et autres traces d’habitat préhistoriques encore visibles à Loctudy et sur le territoire du Sud-Est bigouden, de Plobannalec à L’Île-Tudy en passant par l’archipel des îles Glénan.

 

Ces sites préhistoriques ou protohistoriques, menhirs et dolmens, cairns et tumulus, simples tombes… seront présentés selon leur localisation, et situés par rapport aux grandes périodes de peuplement qui ont précédé la période gallo-romaine. Ce sera l’occasion d’évoquer un certain nombre de questions auxquelles ces vestiges archéologiques, comme en d’autres endroits de Bretagne, apportent des éléments de réponse, telles que par exemple l’évolution du niveau de la mer et de la ligne du rivage, l’adaptation de l’homme aux périodes de variations climatiques, et son exploitation précoce des ressources maritimes, pêcheries et production de sel.

 

 

Photo : Le menhir ennoyé de Pen Glaouic (Loctudy), témoin de l’évolution du niveau de la mer

 

 

« La guerre d’Algérie, mémoire des appelés de Loctudy »,


Mardi 16 janvier 2018 - au Centre culturel

" Mars 1943 : de Plomeur à Loctudy, l’odyssée du Captain Ryan en bigoudénie occupée."

par Yves Blanchard

La causerie de Yves Blanchard sur les manoirs de Loctudy, selon les sources du XVI siècle.